LA NUIT AMERICAINE


 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Star Wars Episode III: Revenge of the Sith

Aller en bas 
AuteurMessage
Ivanhoé
Arrivé(e) en gare de la Ciotat
avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Star Wars Episode III: Revenge of the Sith   Mar 12 Juin - 14:52

Pour finir avec la prélogie, j'attaque par conséquent l'épisode qui a redonné quelque peu ses lettres de noblesse à la définition d'un Star Wars, à savoir Revenge of the Sith. Musicalement, il dépasse également aussi ses deux prédécesseurs, dont le score était déjà saisissant, il est donc indispensable d'en parler tout de suite!
Star Wars and The Revenge Of The Sith, qui ouvre le bal, se compose encore une fois du Main Title enregistré 6 ans plus tôt, pour The Phantom Menace. Chose bizarre, on n'a même pas à attendre la fin dudit Main Title pour se plonger une ultime fois dans l'atmosphère du film; en effet, et allez savoir pourquoi, 15 secondes avant qu'il ne se finisse, on est directement dans l'action de la fantastique bataille de Coruscant. Un Ben's Theme aux tonalités militaires nous envoie aux anges en ce début de morceau, pour ensuite nous envoyer vers un côté bataille tout ce qu'il y a de plus williamsien. J'ai trouvé dommage que certaines parties du morceau soient coupées par rapport à ce qu'il y a dans le film (même si j'ai trouvé une édition plus complète du score sur eMule Laughing ), mais le final, qui est absent du film justement, et qui illustre le lâche et méchant Général Grievous, ainsi que la scène de l'ascenceur, finalement sans musique au final dans le film. Ce qu'on peut remarquer de notable dans Anakin's Dream, c'est l'apparition (et l'une des deux seules de l'album) de Across the Stars de l'opus précédent.
Nous arrivons AU morceau de l'album. À l'instar de Duel of the Fates ou d'Across the Stars dans les opus précédents, Battle of the Heroes est LE morceau central de l'album, et incontestablement le meilleur. Sur un choeur accompagné de musique, on revit l'affrontement final entre Anakin et son ancien Maître Obi-Wan sur Mustafar, et ça justifie l'achat de l'album croyez-moi.
Anakin's Betrayal arrive en seconde place derrière Battle of the Heroes. Il illustre la séquence de l'Ordre 66, l'un des meilleurs moments du film, et aussi l'un des plus tristes, tandis que nos Jedi préférés se font descendre impitoyablement par leurs propres troupes. Un choeur encore sur une musique très dramatique nous en fait un des meilleurs morceaux de l'album.
Le morceau qui suit, General Grievous est pas mal mais n'atteint pas le niveau des morceaux précédents. La musique est assez agressive, illustrant la poursuite de Grievous par Obi-Wan, rappelant un peu Jango's Escape de Attack of the Clones. C'est pas le genre de morceaux dont je suis très fan, le côté un peu "sauvage" et agressif en fait un morceau un peu spécial dans l'album. Il s'écoute quand même je précise, j'aime pas trop c'est tout.
Palpatine's Teachings se compose surtout au début de voix masculines, alors que Palpatine bourre un peu plus le crâne d'Anakin à l'opéra. C'est agréable à écouter, ça donne un ton sombre aux choses, et on débouche ensuite sur Anakin et Obi-Wan discutant vivement dans les couloirs du Temple Jedi, où là encore le côté sombre des choses et la trahison ressortent dans la musique. On finit sur la reprise d'un court morceau provenant de The Phantom Menace, quand le vaisseau Royal quitte Coruscant. Cette fois-ci il illustre l'arrivée d'Obi-Wan dans le vaisseau de Bail Organa, le célèbre Tantive IV. Un bon moment.
Passons le morceau suivant, qui entre dans la lignée du General Grievous, donc inutile de s'y attarder.
Padmé's Ruminations fait à une voix féminine qui fait synthétique (en fait elle doit l'être, ou retouchée pour le sembler je sais pas, et c'est assez inhabituel dans une partition de l'ami John), ce qui donne un effet particulier à la scène, tandis qu'Anakin est en proie à ses démons, s'il doit ou non laisser les Jedi tuer Palpatine, empêchant ainsi Padmé d'accéder à l'immortalité. Cet effet de la musique, allié au soleil couchant dans le film, rend bien cette impression pesante, ce poids que porte Anakin. On passe ensuite à un autre moment du film, quand Palpatine envoie Anakin en mission "pour le bien de la galaxie", et on revient dans quelque chose de plus classique, de plus williamsien et starwarsien.
Anakin vs. Obi-Wan nous ramène dans quelque chose de plus vivant, un retour à l'action, illustrant le début de la confrontation entre Anakin et Obi-Wan, mais également entre Yoda et Palpatine. On y retrouve Battle of the Heroes, et aussi une reprise de The Clash of Lightsabres de The Empire Strikes Back. Ça fait plaisir d'entendre ce passage, on est véritablement de retour dans Star Wars. Il s'agit là aussi d'une des meilleures pistes de l'album.
Vient ensuite Anakin's Dark Deeds, un très beau morceau avec des choeurs alors qu'Anakin massacre les Séparatistes et Palpatine s'auto-proclame Empereur. On a des frissons lorsqu'Anakin assène le coup de grâce à Nute Gunray, le choeur étant à son paroxysme, pour passer ensuite à quelque chose de plus calme, avec Obi-Wan et Padmé, celui-ci disant à cette dernière que son mari a basculé du Côté Obscur. La musique est triste et dramatique, tandis qu'elle réfute les dires d'Obi-Wan. Le final du morceau revient sur les cadavres des Séparatistes et Anakin contemplant la lave, une larme coulant sur son visage. Là aussi les instruments explosent, le morceau se termine en beauté.
Passons outre quelques morceaux sans grande importance pour en arriver à The Birth of the Twins and Padmé's Destiny, dont le titre veut tout dire. La musique est douce tandis que les jumeaux viennent au monde. On passe alternativement ensuite de la mort de Padmé à la renaissance de Vador, au bloc médical. Le choeur entendu lors de Qui-Gon's Funeral dans The Phantom Menace refait alors ici son apparition, plus long puisque ce passage est répété une autre fois par rapport à l'épisode I. Ce morceau, tout comme la scène dans le film, est dramatique, efficace comme il se doit.
Finissons-en avec A New Hope and End Credits, qui ne met en musique qu'un minute trente de la fin du film (!!!!!). Qu'à cela ne tienne, on a quand même le droit à la réapparition depuis 1977 du Princess Leia's Theme alors que cette dernière est avec ses parents adoptifs sur Alderaan. Vient ensuite une magistrale interprétation de Ben's Theme, alors que le jeune Luke est apporté à Owen et Beru Lars, sur un fond de double coucher de soleil sur un monticule à côté de la ferme (ça ne vous rappelle rien Very Happy ?). Magnifique. Le traditionnel End Credits prend le relais, pour nous livrer une version du Princess Leia's Theme pour notre plus grand plaisir, suivi d'une version abrégée de Battle of the Heroes. On en vient à quelque chose d'inattendu pour le moins, à savoir le Throne Room de A New Hope dans son intégralité. Pourquoi le mettre ici? Tout simplement pour finir le film sur une certaine note d'optimisme illustrée par ce morceau. En tout cas, c'est une bonne surprise, ça relie les ponts entre les épisodes III et IV. Le morceau se finit comme le générique de fin des épisodes IV et VI, sur le Luke's Theme et la Rebel Fanfare. 13 minutes agréables à écouter ce morceau est ce qu'on peut en dire.
John Williams nous livre sa dernière partition pour un Star Wars, et ce de manière grandiose. On y trouve des nouveaux thèmes, on y retrouve des anciens, tout ça pour notre plus grand plaisir. Il a accompli sa mission avec brio, qui avait débuté 28 années auparavant, nous livrant un album qui est certainement le meilleur des 3 derniers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Star Wars Episode III: Revenge of the Sith
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Star Wars: Episode III - Revenge of the Sith
» Star Wars: Episode IV - A New Hope
» Star Wars Episode 7
» STAR WARS - EPISODE II à VI - C3PO & R2D2 - (RAH 493 et 494)
» Star Wars Episode II : l'attaque des clones

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA NUIT AMERICAINE :: VOTRE AVIS :: MUSIQUE :: B.O.F.-
Sauter vers: