LA NUIT AMERICAINE


 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sueurs froides/ Vertigo

Aller en bas 
AuteurMessage
Nadine
Créatrice du forum
Créatrice du forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 348
Age : 51
Localisation : Paris
Profession : Prof. d'anglais
Loisirs : Montage / Réalisation
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Sueurs froides/ Vertigo   Mer 12 Avr - 14:39

C'est grave docteur ? Je suis la seule à ne pas aimer du tout Vertigo ? What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nadinetilburg.com
tonio
Arrivé(e) en gare de la Ciotat
avatar

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Sueurs froides/ Vertigo   Mar 18 Avr - 17:52

c'est vrai tu n'as pas aimé? j'adore ce film... mais j'aime beaucoup hitchcock en général... et vertigo est l'un de mes préférés. Qu'est-ce que tu lui reproche?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadine
Créatrice du forum
Créatrice du forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 348
Age : 51
Localisation : Paris
Profession : Prof. d'anglais
Loisirs : Montage / Réalisation
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Sueurs froides/ Vertigo   Jeu 20 Avr - 12:58

J'ai trouvé que c'était un film de psychopathe affraid
J'ai eu l'impression qu'Hitchcock tellement frustré de ne pas pouvoir tué sa femme pour avoir une blonde à chignon en échange s'est offert ce film. On y retrouve vraiment ses obsessions. Et puis les deux acteurs principaux n'ont aucun charme dans ce film. De plus on sent qu'Hitchcock ne croit pas en l'irrationnel, on est sûr qu'il y a une solution logique. Je trouve qu'il n'y a pas l'ambiguité ou l'incertitude qui sont l'essence du fantastique. On finit par le sentir venir le coup de l'échange des deux femmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nadinetilburg.com
tonio
Arrivé(e) en gare de la Ciotat
avatar

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Sueurs froides/ Vertigo   Lun 24 Avr - 12:57

ah ca c'est un film de psychopathe c'est sur Smile mais sinon concernant le charme des acteurs je suis pas franchement d'accord mais bon ca c'est assez subjectif Smile et concernant le fait qu'il ne croit pas a l'irrationel moi la premiere je me suis demandé assez longtemps quelle allait etre le dénouement (je suis peut etre con mais j'ai bien marché) et j'ai beaucoup aimé l'atmosphere pesante de ce film, ou on se demande si stewart devient fou, si cette femme est celle qu'on pense, etc etc...
enfin je comprends que tu puisse ne pas aimer Smile apres tout meme les films considérés comme classiques ne peuvent pas plaire a tout le monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadine
Créatrice du forum
Créatrice du forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 348
Age : 51
Localisation : Paris
Profession : Prof. d'anglais
Loisirs : Montage / Réalisation
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Sueurs froides/ Vertigo   Mer 26 Avr - 20:00

Meuh non, tu n'es pas con ! Je pense que ça dépend peut-être de l'idée qu'on se fait du réalisateur avant de voir le film. En fait c'est pendant la scène de début quand l'ami de James Stewart veut qu'il suive sa femme que j'ai eu l'impression que l'incrédulité de Stewart était l'incrédulité d'Hitchcock. A ce moment là j'ai été persuadée qu'il allait démontrer que les "fantômes n'existent pas" (houuuuuu What a Face affraid - heu désolée, jfinis ma phrase et je sors lol! ) et qu'il y avait une explication terre à terre. Ca m'a donc saoulée. Par contre j'aime bien "Pas de printemps pour Marnie" car on a vraiment envie de savoir ce qui l'a traumatisée. Il y a vraiment quelque chose à découvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nadinetilburg.com
tonio
Arrivé(e) en gare de la Ciotat
avatar

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Sueurs froides/ Vertigo   Mer 26 Avr - 21:41

ah celui la je ne l'ai pas vu... mais je l'ai dans ma petite dvdthèque... faut que je me le matte un de ces 4!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadine
Créatrice du forum
Créatrice du forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 348
Age : 51
Localisation : Paris
Profession : Prof. d'anglais
Loisirs : Montage / Réalisation
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Sueurs froides/ Vertigo   Mer 26 Avr - 22:10

Ah vi ! Dis moi ce que tu en penses quand tu l'auras vu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nadinetilburg.com
davydeush
Administrateur du forum
Administrateur du forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 574
Age : 30
Localisation : Rennes City
Profession : Réalisateur - Monteur - Manager
Loisirs : Tous les arts
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Sueurs froides/ Vertigo   Ven 18 Mai - 0:09

Vertigo, Sueurs froides en français, est un film assez envoûtant qui nous emmène dans les troubles d'un héros qui ne sait plus distinguer le vrai du faux, et qui perd la tête à cause d'une femme, si ce n'est deux d'ailleurs ! blonde ou brune, on ne sait plus où est parti la splendide Kim Novak !!

James Stewart reprend du service chez Hitchcock après le plus que troublant Fenêtre sur cour, qui est assez oppressant et qui était un exercice de style bien menée par le maître du suspense, vu qu'il se déroulait sur un seul leiu et c'est des yeux du héros que l'on voyait l'histoire prendre forme. James Stewart, c'est l'acteur des films de Capra, étincelant et débordant d'énergie mais qui a un coeur en or et se fait marcher sur les pieds souvent, tel le montre le magnifique Mr. Smith au Sénat, réalisé en 1939, où devant des jurés il a bien du mal à se faire respecter (mais bon à l'Assemblée Nationale, dans le pays d'Henri IV, c'est pas mieux non plus !). Ici, il joue à merveille cet être déchiré, car il y deux périodes chez cet acteur, qui est lié à l'Histoire elle-même, car c'est la guerre qui va marquer un tournant pour lui, ayant combattu, c'est avec le visage plus marqué, et le coeur lourd qu'il amorce une seconde carrière qui n'est en rien moins bonne que la précédente : il a simplement évolué et c'est avec d'autres réalisateurs qu'il va continuer sa carrière, tel qu'Anthony Mann qui le dirigera pas moins de sept fois, dont l'éblouissant L'homme de la plaine est un des exemples éloquents.

En tout cas, pour finir, Sueurs froides est un film à placer dans les meilleurs de cette décennie des années 50, autant pour le réalisateur que pour l'acteur. A noter qu'en 1982, Chris Marker rendit hommage à ce film dans Sans Soleil, en revenant sur les lieux exacts du tournage; soit dit en passant ce n'est pas le sujet principal de ce long métrage qui est assez hybride, difficile à raconter tout du moins !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://davydeush.blog4ever.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sueurs froides/ Vertigo   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sueurs froides/ Vertigo
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Doctor Flake - Sueurs froides
» [Série] OSS 117 par Jean et Josette Bruce
» BOILEAU - NARCEJAC
» Brasilia Club 1983 : espoirs et sueurs froides! OPV+Mano
» Sueurs froides

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA NUIT AMERICAINE :: VOTRE AVIS :: FILMS :: THRILLER/ POLAR/ SUSPENSE-
Sauter vers: