LA NUIT AMERICAINE


 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'aurore (1928) F. W Murnau

Aller en bas 
AuteurMessage
davydeush
Administrateur du forum
Administrateur du forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 574
Age : 30
Localisation : Rennes City
Profession : Réalisateur - Monteur - Manager
Loisirs : Tous les arts
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: L'aurore (1928) F. W Murnau   Dim 25 Nov - 16:47

Ce film magnifique, considéré par certains comme le meilleur film du monde, François Truffaut notamment, et nombreux de ses camarades de la Nouvel Vague, qui l'encensèrent à l'unisson, il marque pour le réalisateur son entrée aux Etats-Unis, lui qui venait du cinéma allemand, et qui avait donné ses lettres de noblesse à l'expressionnisme, tout en s'y démarquant cependant (à voir son Tartuffe (1924) et Le dernier des hommes (1922) notamment)


Ce film c'est une histoire sur le couple, sur la relation, sur un pays, partagé entre campagne et ville, et où les modes de pensée sont foncièrement différents. Incarné superbement par George O' Brien (qui joua surtout dans des westerns), l'homme est en proie avec le mal, incarnée par Margaret Livingston et le bien, surtout la douceur, incarnée par Janet Gaynor, qui remporta l'Oscar de la meilleure actrice, qui vient s'ajouter à ceux de la photographie, et de la meilleure valeur artistique (ce fut la seule fois que ce prix fut attribué, il n'existe plus)


Voilà, Sunrise en anglais, est une invitation au réveil. Chacun de nous doit se dire, dès son réveil qu'il a un jour vu L'Aurore Smile




P.S. : j'ai mis ce film dans "muet" car les dialogues, pour ainsi dire, ne sont pas "IN" et ont été rajoutés après : il y a surtout des bruits de la ville.

_________________
mon blog ciné~~...~~mes vidéos

« Le réalisateur filme sa comédienne, qui s’approche de plus en plus de la caméra, illuminant l’écran, et par un mystère comme il en arrive qu’un en sa vie, tout artifice disparaît : se retrouvant seuls sur la scène, ils n’ont d’autres choix que de s’embrasser… au lieu de se regarder sans rien faire… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://davydeush.blog4ever.com/
mathieu
A la quête du Saint-Graal
avatar

Masculin
Nombre de messages : 82
Age : 32
Localisation : Paris
Profession : étudiant
Loisirs : cinéma, lecture
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: L'aurore (1928) F. W Murnau   Dim 25 Nov - 17:07

Magnifique film que j'ai eu la chance de découvrir sur grand écran à la cinémathèque.
François Truffaut l'admirait énormément en effet et il disait je crois que quiconque n'avait pas vu ce film ne pouvait se dire cinéphile.
De Murnau je citerai également son magnifique Faust (1926).

L'aurore est époustouflant de modernité (la mise en scène est incroyable avec déjà des "effets spéciaux" avant l'heure) et son histoire est a-temporelle (les personnages sont d'ailleurs appelés l'Homme, la Femme... ce qui montre bien que l'histoire racontée appartient au domaine de l'universel)

Je le conseille à tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
davydeush
Administrateur du forum
Administrateur du forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 574
Age : 30
Localisation : Rennes City
Profession : Réalisateur - Monteur - Manager
Loisirs : Tous les arts
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: L'aurore (1928) F. W Murnau   Dim 25 Nov - 17:42

oui, donc je crois que je suis cinéphile alors Laughing

ils sont appelés L'homme et la Femme, mais dans le découpage technique que l'on peut trouver dans le petit livre sorti dans Les petits cahiers du cinéma, Murnau leur avait bien donné un prénom



j'ai été interrogé dessus au Bac, en section audiovisuel, sur la scène célèbre de la tentative de meurtre qui pousse l'Homme à fuir vers la ville !

P.S. >> mon film préféré de Murnau est aussi Faust à l'atmosphère si envoutante... livre de Goethe est dans ma liste de lecture[img]

_________________
mon blog ciné~~...~~mes vidéos

« Le réalisateur filme sa comédienne, qui s’approche de plus en plus de la caméra, illuminant l’écran, et par un mystère comme il en arrive qu’un en sa vie, tout artifice disparaît : se retrouvant seuls sur la scène, ils n’ont d’autres choix que de s’embrasser… au lieu de se regarder sans rien faire… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://davydeush.blog4ever.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'aurore (1928) F. W Murnau   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'aurore (1928) F. W Murnau
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le cinéma de FW Murnau
» Classic truck séries Ford AA 1928, 1930
» L'aurore s' allume
» Bon Anniversaire a Aurore Boreale
» Pass Eon et Pass Aurore

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA NUIT AMERICAINE :: VOTRE AVIS :: FILMS :: MUET-
Sauter vers: