LA NUIT AMERICAINE


 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Positif

Aller en bas 
AuteurMessage
davydeush
Administrateur du forum
Administrateur du forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 574
Age : 30
Localisation : Rennes City
Profession : Réalisateur - Monteur - Manager
Loisirs : Tous les arts
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Positif   Ven 11 Jan - 13:26

Sorti en 1952, après Les cahiers du cinéma et véritbalement contre point de ce magazine, Positif se veut en marge de tous ceux que l'on peut voir dans le paysage audiovisuel car il n'appartient à aucun groupe de presse et vit de ses lecteurs et de la plume de leurs auteurs , dont le grand rédacteur Michel Ciment y est pour beaucoup.

Michel Ciment, à l'ocasion des 50 ans de la revue en 2002, a donné une interview que je vous délivre ici Very Happy

Un demi siècle, c'est tout de même important. Des grandes revues qui sont vendues dans les kiosques, Positif est la seule qui n'appartienne pas à un grand groupe de presse. Elle est propriétaire de son titre et elle est totalement autonome dans sa rédaction. On a réussi en ciquante ans à survivre avec dix éditeurs différents. Positif est une revue qui se vend correctement tout en restant très exigeante. Quand on met en couverture un film taïwanais ou iranien, ce n'est pas ce qui fait vendre le plus. On est fier de cela et on voulait donc fêter ces ciqnuante ans.

Positif, c'est une revue d'amis qui se connaissent, se téléphonent et se réunissent tous les dimanches. C'est une revue de bénévoles. Elle a évolué mais a également su garder un certain profil. Il y a eu des polémiques parfois, des choix à faire. Positif est une revue qui dans les années cinquante a dû se battre sur tous les fronts. Il y avait des gens de tendances diverses mais proches d'une gauche laïque et militante. Ils étaient énervés parce que les Cahiers défendaient Roberto Rossellini et Alfred Hitchcock avec des arguments spiritualistes comme la confession ou la rédemption. Aujourd'hui, les rédacteurs de la revue aiment Hitchcock, c'est évident. Malgré ces petits changements, il y a eu une vraie continuité parce qu'il y a dans chaque génération des gens qui arrivent, des gens qui restent et des gens qui s'en vont bien sûr.



Il n'y a pas de théorisation. On n'a pas décidé que le cinéma devait être ceci ou cela. Par exemple, on pouvait lire en première page du Monde récemment, "Ten : l'essence du cinéma." Je suis incapable de dire que deux personnes à l'avant d'une voiture, en champ contre-champ, qui parlent pendant une heure et demie, c'est l'essence du cinéma. J'aime beaucoup Ten mais heureusement que tout le cinéma ne tend pas vers l'esthétique de ce film. Parce que pour moi le cinéma c'est aussi 2001 : l'odyssée de l'espace. Les Français ont cette horrible habitude de vouloir tout réduire à la théorie. A Positif, on a beaucoup plus suivi notre goût.

La revue a néanmoins toujours accordé une place importante à l'imaginaire. C'est ce qui peut-être la distingue de la tendance Cahiers qui est marqué par André Bazin, par Serge Daney qui est une tradition de respect de la réalité. A Positif, on aime de nombreux films de cette tendance mais il y a tout un autre aspect du cinéma qui est en général mal aimé par la tendance bazinienne. C'est le cinéma du rêve, de l'humour, du fantastique et Positif, je crois, a beaucoup défendu cela.

Il faut parler de ce qu'on aime, c'est-à-dire réhabiliter des gens oubliés et découvrir de nouveaux talents. La revue doit aussi essayer d'apporter le maximum d'informations. Positif n'est pas fait pour la vulgarisation. On ne va pas faire en trois pages ou en six pages toute l'oeuvre de Josef von Sternberg. Si on revient sur John Ford ou d'autres, c'est pour faire de vrais dossiers de 25-26 pages et apporter des choses nouvelles.

Il y a aussi une nécessité polémique. Je crois qu'il faut que la revue secoue un peu le conformisme de la critique aujourd'hui qui annone à peu près les mêmes valeurs. Il y a tout un groupe de critiques qui aime systématiquement toujours les mêmes choses et qui essaie d'imposer ses goûts avec un succès relatif. C'est un peu irrespirable parce que c'est conformiste. On sait qu'à l'avance ils ne vont pas aimer Bertrand Tavernier, Patrice Leconte, Peter Greenaway ou Robert Altman. Une revue doit se battre contre cela.



***


Voilà, moi je l'achète depuis plus d'un an, d'ailleurs, c'est avec le salon du cinéma que j'ai eu l'occasion de rencontrer des critiques que je me suis abonné. Il y a un stand, et à l'occasion de salon, il y a de belles promos : j'ai eu deux dvds gratuits ainsi que deux magazines

C'est une revue que je conseille à tout le monde, car rien que chaque mois, il y a un auteur qui est mis en avant et fruit d'une analyse de 20 à 40 pages, on apprend à le connaître. Depuis 52, celui qui a lu tous les numéros doit être une véritable encyclopédie vivante de cinéma Laughing

_________________
mon blog ciné~~...~~mes vidéos

« Le réalisateur filme sa comédienne, qui s’approche de plus en plus de la caméra, illuminant l’écran, et par un mystère comme il en arrive qu’un en sa vie, tout artifice disparaît : se retrouvant seuls sur la scène, ils n’ont d’autres choix que de s’embrasser… au lieu de se regarder sans rien faire… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://davydeush.blog4ever.com/
Nadine
Créatrice du forum
Créatrice du forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 348
Age : 51
Localisation : Paris
Profession : Prof. d'anglais
Loisirs : Montage / Réalisation
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Positif   Dim 13 Jan - 0:13

J'abonde dans ton sens ! Positif est aussi mon magazine ciné préféré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nadinetilburg.com
 
Positif
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Positif ou naïf ?
» Ma videoN°8 : Bordure en positif negatif
» cherche critiques et textes à critiquer (dans le sens positif du terme ;) )
» Découpage positif-négatif
» [INFO] Les points positif / négatif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA NUIT AMERICAINE :: VOTRE AVIS :: LIVRES :: MAGAZINES CINÉ-
Sauter vers: